scpi
- 117 clics -

La résilience des SCPI face à la crise

Financial, Analytics, Blur, BusinessSi les performances des SCPI et OPCI ont logiquement baissé en 2020, la crise sanitaire a eu un effet plutôt limité compte tenu des prévisions négatives de plusieurs analystes. Au début de l’année 2020, le marché de la SCPI se dirigeait vers de nouveaux records. Durant le premier trimestre, les OPCI et OPCI grand public ont rassemblé près de 4 milliards de dollars, représentant une hausse de plus de 47% sur l’année.

L’impact du confinement

Toutefois l’annonce du confinement, émise par l’État, a tout chamboulé. Le secteur de la pierre papier n’en n’est pas sorti indemne. En effet, l’arrêt brutal de l’activité économique a naturellement entraîné un ralentissement de la collecte des fonds.

Les incertitudes du monde financier ont aussi poussé quelques gestionnaires d’actifs à être plus prudents et attendre davantage avant de lancer leurs opérations d’acquisition. Certaines sociétés de gestion ont ainsi levé la plume et temporairement stopper les achats afin de garder un maximum de liquidités.

Les avantages de la SCPI

Comparées à d’autres dispositifs d’investissement ou à l’achat immobilier en direct, les SCPI détiennent plus d’options en comportant un portefeuille diversifié. Un retard ou non paiement est très tolérable dans un portefeuille composé de plusieurs centaines d’actifs. Si la taille de celui-ci n’est pas nécessairement le seul critère à évaluer pour votre succès, elle diminue drastiquement les risques. Quand on considère qu’il s’agit d’un placement solide, bâti sur des actifs comme des bureaux ou les centres commerciaux dans les grandes villes, le rebondissement paraît inévitable en sortie de crise.

L’autre atout des SCPI réside également dans la qualité de leurs locataires. Les plus grandes sociétés de gestion sont très rigoureuses et signent avec les groupes les plus solides. Une récente étude menée en Avril dernier par le Cabinet Altares, démontre un très faible risque de non paiement des loyers des grands groupes. Il est à noter que le portefeuille de locataires est en général constitué presque entièrement de bureaux et à 80% de grandes et petites entreprises. On parle donc d'infrastructures solides financièrement et non influencées par les outils de suspension automatique des loyers. En outre, l’endettement limité et les réserves comptables leur permettent d’être solides face à la crise. Le secteur est très clairement armé pour faire face.

Quand la pierre papier devient responsable

Une année dans le vert pour les SCPI de rendement? Les SCPI ne peuvent plus être valorisées exclusivement par rapport à leurs bilans financiers. Une telle procédure serait erronée étant donné que les investisseurs font valoir désormais d’autres aspirations. En effet, on constate que la nécessité de donner du sens au placement devient de plus en plus pressant. En plus du fait d’investir dans la pierre avec un faible ticket d’entrée, certaines SCPI proposent maintenant une stratégie tournée vers la valorisation des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Le fonctionnement de la SCPI

Le principe de base reste quasi similaire à celui d’un Fonds commun de placements. L’investissement en pierre papier représente un investissement dans un parc immobilier et non dans un actif immobilier précis. Il s’agit d’un investissement immobilier avec un taux de rendement élevé afin de produire des revenus additionnels.

La société responsable de la gestion de la SCPI, recueille les fonds auprès d’investisseurs. Ensuite, elle commence à choisir une série d’actifs ou ‘parc immobilier’, qui détiendra un statut selon la stratégie patrimoniale visée. À titre d’exemple, une SCPI de rendement achètera des bureaux avec un bail commercial. La société de rendement fera l’acquisition de nouveaux biens immobiliers et gérera les différents actifs le comprenant. C’est le gestionnaire qui gère tout. Cela inclut la sélection des locataires, le paiement des frais, la réalisation des travaux et la collecte des loyers.