scpi
Publié le - 681 clics -

Le PERP, une source de revenus méconnue au moment de la retraite

Constituez-vous une source de revenus complémentaires au moment de la retraite grâce à la souscription à un PERP ! Le plan d’épargne retraite populaire ou PERP est un contrat d’assurance individuel permettant en effet soit une sortie en rente viagère, soit une sortie en capital. Zoom sur les différents types de contrat proposés.

Les trois familles de PERP

On distingue trois grandes familles de contrats PERP :

  • Le contrat de rente viagère : il s’agit d’un contrat différé permettant un droit à rente dont le calcul est basé sur la table de mortalité en vigueur ;
  • Le contrat en unité de rente : il est également appelé contrat en point de rente. Au moment de la sortie en rente, le montant dont le souscripteur retraité bénéficiera sera calculé en fonction du nombre de points de rentes qu’il aura acquis, ainsi que de sa valeur. L’assureur fournit tous les ans au souscripteur le nombre de points acquis ;
  • Le contrat multisupport, une alternative à l’assurance-vie multisupport faisant l’objet de fonds en euro et de fonds en unité de compte.

Peut-on débloquer son PERP avant le départ à la retraite ?

Oui, mais suivant certaines conditions. Il s’agit de cas de force majeure, tels que le chômage, la cessation de son activité à la suite d’une liquidation judiciaire, le décès de son conjoint ou de son partenaire PACS, l’invalidité, le surendettement … En dehors de ces cas exceptionnels, le PERP est bloqué jusqu’au moment du départ à la retraite de l’assuré.

Ce dernier peut alors éventuellement bénéficier d’une sortie en capital à hauteur de 20% et d’une sortie en rente viagère de 80% de l’épargne constituée. Le primo accédant peut également débloquer son PERP au moment de la retraite sous forme de capital dans le cas où celui-ci est destiné à financer l’achat ou la construction de sa première résidence principale.