scpi
Publié le - 1707 clics -

Investir en Pierre papier, comment ça se passe ?

La pierre papier est devenu en quelques années l’un des placements préférés des français. Encore méconnu il y a 5 ans, et réservée à une clientèle privée haut de gamme, la pierre-papier se démocratise. En 2011, la collecte en pierre papier et particulièrement en SCPI a été particulièrement importante.

Quel est le principe de l'investissement pierre papier et ses avantages

Comme son nom l’indique, la pierre papier est un investissement dans la pierre, sous format papier. Concrètement, l’épargnant achète des parts d’une société qui détient un large parc immobilier. Ainsi l’épargnant n’est pas propriétaire d’un bien immobilier en direct, mais d’une infime partie de dizaines voire de centaines de biens immobiliers. En général, ces biens ne sont pas de l’immobilier classique, mais de l’immobilier professionnel qui se compose de bureaux, de commerces, de boutiques ou encore d’entrepôts. Pourquoi se concentrer uniquement sur ce marché ? En réalité l’immobilier professionnel est beaucoup plus stable que celui de l’habitation : sa croissance est beaucoup plus raisonnée et il y a moins de risques de bulle spéculative.

pierre papier

Cette spécificité a une conséquence particulièrement avantageuse : la mutualisation du risque locatif. De fait, si un locataire part, ou ne paye pas son loyer, il reste encore tous les autres, ce qui n’est pas le cas de l’investissement dans l’immobilier classique. De plus les entreprises qui occupent ces locaux professionnels sont bien plus stables et solides que des particuliers. En outre, le contrat qui régie les règles et les rapports entre les locataires et le propriétaire est un bail commercial, bien plus strict et avantageux pour l’investisseur que ne l’est un bail civil.

La pierre papier est donc un investissement moins risqué que la pierre en direct. Deux supports permettent d’investir dans la pierre-papier : la SCPI et l’OPCI.
Le sigle SCPI désigne une Société Civile de Placement Immobilier. Les OPCI quant à lui désigne un Organisme de Placement Collectif en Immobilier. La différence entre ces deux supports est assez subtile. Un OPCI est composé à la fois d’immobilier et de valeurs mobilières, alors que la SCPI n’est composé que d’immobilier.

En 2011, l’ensemble des SCPI ont rapporté aux épargnants une rentabilité moyenne de 5,16%, mais les meilleures ont fait bien mieux (ex : PF02 : 5,42%). En 2012, les perspectives des placements en pierre-papier sont excellentes. Alors que le marché de l’immobilier classique ne se porte pas très bien, l’immobilier professionnel résiste plutôt bien à la crise.

D’autre part, si l’on compare la pierre papier aux autres placements (actions, obligations, fonds euros etc.) il s’agit de celui qui offre le meilleur rapport rendement/risque.