scpi
Publié le - 2004 clics -

Comment bien financer son investissement immobilier ?

Vous devez prendre votre temps pour bien évaluer votre budget et votre capacité d’emprunt avant de vous lancer dans l’achat d’un logement. Cela vous permettra de faire un bon montage financier après avoir trouvé votre bien et vous donnera la possibilité de mieux financer une partie de votre investissement. Aussi si vous devez passer par un crédit, vous aurez plus de chances de retenir le prêt immobilier qui est le mieux adapté à votre situation.
 
investissement immobilier

Devenir propriétaire : évaluer au préalable sa capacité d’emprunt

Votre capacité d’emprunt doit absolument être évaluée, et ce peu importe votre projet immobilier. Schématiquement, la capacité d’emprunt correspond à la somme de votre apport personnel et celle que vous pouvez emprunter. Qu’il s’agisse de l’achat de votre premier logement, d’un achat-revente ou encore d’un investissement locatif, il y aura des éléments spécifiques que vous devez considérer pour faire le calcul de votre apport et de votre capacité d’emprunt. Il va falloir ensuite que vous fassiez une déduction des différents frais à prévoir après le calcul de votre capacité totale d’acquisition. La fourchette haute du prix du bien sera alors connue.
 

Constitution de votre apport personnel

Il est nécessaire que votre apport personnel représente au minium 10 à 20 % du prix du bien convoité. Il sera constitué premièrement par l’épargne à allouer pour le projet immobilier. Il peut être ainsi question d’une assurance-vie ou d’un produit d’épargne. Vous devez choisir en priorité les supports d’épargne qui bénéficient d’un régime fiscal favorable du fait de leur durée de conservation. S’il s’agit d’une opération d’achat-revente et si vous achetez après avoir revendu, votre apport correspondra au prix de vente effectif de l’ancien logement après que les prêts immobiliers en cours soient déduits. Au cas où vous achetez avant d’avoir revendu, votre apport correspondra au montant du prêt relais, montant compris le plus souvent entre 50 et 80 % de la valeur d’expertise de votre logement actuel. Dans tous les cas, retenez que le montant de votre apport personnel sera un point important dans le calcul de votre mensualité et sera en outre un élément important pour faire un bon équilibre de votre budget.
 

Divers prêts immobiliers pour le financement d’un investissement locatif

Il existe plusieurs prêts immobiliers que vous pouvez mettre à profit pour le financement de votre investissement locatif. Vous pouvez par exemple opter pour le prêt immobilier amortissable classique qui est un crédit dont le montant et les remboursements périodiques sont déterminés au moment de sa mise en place, et ce à travers un échéancier. On trouve aussi le prêt immobilier remboursable in fine qui est un crédit dont le capital est à rembourser en une seule fois, après que le contrat soit arrivé à échéance.